Le couscous fait-il grossir ?

Le couscous : un plat délicieux à décortiquer

Ah, le couscous! De son doux nom venant de Kuskusu – qui signifie « bien rond, bien roulé » en berbère – à sa panoplie de textures et de saveurs, ce plat, savamment mijoté, sait séduire les papilles du monde entier. Bien connu dans le pourtour méditerranéen, le couscous a conquis les tables des cinq continents. Mais voilà, entre son image de plat sain, riche en légumes, et sa réputation d’être un plat festif et généreux, une question se pose : le couscous fait-il grossir ?

Une affaire de proportions

Il serait simpliste d’affirmer de manière unilatérale que le couscous fait grossir. Comme tout aliment, tout dépend de la quantité que l’on consomme. La semoule de blé dur, base de notre fameux couscous, est une source de glucides complexes, ce qui signifie qu’elle fournit de l’énergie sur une longue période tout en limitant les pics d’insuline – cause connue du stockage des graisses. Et puis, il y a tous ces légumes, des tomates aux carottes en passant par les courgettes. Une véritable mine d’antioxydants, de vitamines et de fibres ! Toutefois, lorsque portions généreuses rencontrent accompagnements gourmands (lambas, boulettes, merguez…), nos délicieuses semoules et légumes devront alors faire de la place à une facture calorique qui grimpe.

S’inviter à la danse des calories

D’aspects traditionnels, le couscous marocain avec de l’agneau et des légumes apporte environ 400 à 500 kcal pour une portion raisonnable. Une valeur tout à fait acceptable pour un plat principal. Cependant, ajoutez-y une rasade d’huile d’olive, une poignée de raisins secs ou encore une demi-louche de sauce harissa et vous pourriez rapidement atteindre la barre des 700 kcal. Alors, le couscous fait-il automatiquement grossir ? Non. Mais comme tout plat, il peut vite le faire si les portions sont trop généreuses ou les accompagnements trop caloriques.

Bien choisir pour bien manger

Face au raffinement de la préparation du couscous, on peut être tenté d’aller vers des versions pré-packagées, plus rapides à préparer et sans doute plus pratiques. Pourtant, attention aux pièges que ces alternatives peuvent représenter. En effet, ces versions souvent trop salées et riches en matières grasses, peuvent vous éloigner de vos objectifs de maintien de poids. Mieux vaut donc privilégier un bon couscous fait maison, dont vous contrôlerez les portions et savourerez chaque ingrédient.

En résumé…

Non, le couscous en lui-même ne fait pas grossir. Ce plat peut même être un allié de taille en matière de qualité nutritionnelle. Toutefois, il convient d’être attentif aux quantités consommées, aux accompagnements choisis et au choix de privilégier une version maison plutôt qu’industrielle. Comme souvent, le secret se trouve dans l’équilibre et la modération. Alors, à vos fourchettes, et savourez votre couscous sans culpabilité, mais avec modération!

A lire également