Est-il judicieux d'acheter des baskets détruites ?  Balenciaga dit oui (il y a un pourquoi)

Est-il judicieux d’acheter des baskets détruites ? Balenciaga dit oui (il y a un pourquoi)

Eh bien, il y a le dernier caprice d’une des marques -sinon la plus- au plus grand pouvoir de prescription dans la mode : Balenciaga. Depuis que la firme est tombée entre les mains de la direction artistique de Demna Gvasalia a manifesté une affection particulière pour chaussures moches. ta nouvelle ligne Basket Paris n’est rien de plus qu’une torsion à la tendance intemporelle: des vêtements conçus pour nous accompagner tout au long de notre vie grâce à leur intemporalité et qualité.

Pour la mise en scène du nouveau modèle, Balenciaga a eu la collaboration de Léopold Duchemin, un expert pour donner vie aux tenues un peu zombies. Sans aucun doute, son art a donné baskets parisiennes passeport pour faire partie du clip vidéo de Thriller en francais , de Michael Jackson. Mais, au-delà des déchirures et des taches, les nouvelles baskets Demna Gvasalia – rappellent le modèle classique Chuck taylor par Converse– reflètent l’inexorable passage du temps sur la matière.

Baskets Paris High Top en coton usé rouge et caoutchouc blanc. Balenciaga (495 euros)

Comme prévu, le Paris High Top entièrement détruitle modèle le plus marquant de la collection, a suscité polémique sur les réseaux sociaux. On parle de savoir si les riches doivent imiter la mode des pauvres ou le contraire. Mais, en dehors des débats de classe, ce que nous nous demandons tous, c’est : Allons-nous ramener à la maison des pantoufles aussi détériorées? Non, bien sûr, à moins que nous ne les acquérions pour notre collection d’art privée. Mais, oui, nous le ferons s’ils nous les vendent un peu moins écrasés. Nous le faisons déjà avec jeans déchirés et vêtements d’occasion. Balenciaga y a pensé et, outre le édition limitée de 100 baskets de la Paris High Top entièrement détruitd’autres seront mis en vente différents modèles dans rouge, blanc ou noirmoins usés et aussi moins chers.

Baskets Paris High Top en coton et caoutchouc entièrement usés de couleur blanche.  Balenciaga (1450 euros).
Baskets Paris High Top en coton et caoutchouc entièrement usés de couleur blanche. Balenciaga (1450 euros).
Baskets Mule Paris en maille usée en caoutchouc noir et blanc.  Balenciaga (395 euros).
Baskets Mule Paris en maille usée en caoutchouc noir et blanc. Balenciaga (395 euros).

A lire également